Livraison gratuite aux États-Unis et au Canada

La Blockchain dans les RH [Le Guide Complet]

Lorsque la plupart des gens parlent de blockchain, la première chose qui vient à l’esprit, ce sont les crypto monnaies, les bitcoins et la spéculation. Mais ces technologies représentent seulement un aperçu des applications de la blockchain. Les possibilités d’utilisation et les fonctionnalités opérationnelles de la blockchain s'étendent très largement dans de nombreux domaines et industries. Il se trouve que l’un d’eux est les ressources humaines.

La blockchain est une technologie nouvelle et décentralisée qui est progressivement intégrée aux ressources humaines et au recrutement. Ce n’est pas une surprise lorsque l’on considère l’adoption mondiale de l’IA et les technologies d’apprentissage machine sont basées sur un cadre de blockchain. En 2018, on a estimé que le marché de la technologie de la blockchain atteindrait un cumul de vingt milliards de dollars d’ici à 2024.

Pour comprendre pourquoi l’un des secteurs les plus conservateurs, comme le secteur financier, utilise cette technologie, vous devez comprendre de quoi il s’agit.

Qu’est-ce que la Blockchain?

En un mot, la technologie de la blockchain, c’est une série de registres qui se composent de blocs par lesquels les entités effectuent des transactions de données. Dans cette transaction, il n'y a pas d'intermédiaire central qui doit fournir des approbations. Tous les nœuds et réseaux au sein de ce bloc sont responsables de l'approbation et du suivi d'une transaction avant qu'elle ne soit terminée.

Il y a, dans cette transaction, de nombreuses caractéristiques qui la rend meilleure que si elle était menée et légitimée par une autorité tierce. D’abord, parce que cette transaction est immuable, puisque tout le monde a une copie et un enregistrement de cette transaction. Cela réduit les chances de conflit qui peuvent apparaître au cours d’une transaction.

Cette transaction ne relève pas d’un serveur ou d’une entité centralisée, puisque c’est décentralisé. Cela signifie que les données se déplacent dans chaque registre selon un modèle aléatoire et imprévisible.

Ces registres représentent les serveurs de tous les appareils connectés à internet dans le monde. Cela empêche la manipulation ou les piratages de transactions qui peuvent survenir dans les banques, qui agissent en entité centralisée. De plus, cela supprime également la possibilité d’une négligence humaine.

Problèmes du Monde des RH

Lorsque vous considérez le monde des RH et le processus de recrutement dans son ensemble, de nombreuses questions restent sans réponse. Cela peut s'expliquer par le fait que les personnes chargées des RH sont habituées à faire les choses d'une certaine manière.

Le processus de recrutement le plus courant consiste à utiliser des CV au format Microsoft Word, dans lesquels environ 50% d'entre eux sont susceptibles de contenir des petits mensonges. Ce n'est là qu'une des failles du système de recrutement, qui témoigne de la faiblesse de la vérification et de la qualité des données avec lesquelles les responsables des RH doivent travailler.

Un autre problème réside dans le modèle centralisé des processus de recrutement actuels. Environ 600 millions de personnes vont mettre à jour leur profil LinkedIn et réellement utiliser cette plateforme à leur avantage.

Cela signifie que certaines personnes possèdent une grande partie des données, ce qui crée une situation dans laquelle les recruteurs envoient des spams aux personnes talentueuses. Ce ne sont là que quelques raisons pour lesquelles il est nécessaire de reconstruire l'infrastructure des RH en intégrant complètement la technologie blockchain.

Avoir un mécanisme autonome et infaillible comme la blockchain résoudra également le problème des préjugés, de la discrimination et de la visibilité du travail. La visibilité du travail se réfère à la complexité pour un employé de trouver le bon emploi.

Cela s’applique également pour les employeurs, puisqu’ils peinent à trouver des employés qualifiés et fiables. Finalement, la technologie de la blockchain peut jouer un grand rôle dans le processus de sélection. Cela peut rationaliser le processus et le rendre rapide et efficace, ce qui permet au recruteur, comme au travailleur, de gagner beaucoup de temps.

Cas Réels d’Utilisation de la Blockchain dans les RH

La blockchain dans les RH peut fonctionner sous de nombreuses applications différentes. L’un des cas particuliers implique la réinvention du CV. Au lieu de recourir à la version Word, la blockchain peut aider à le digitaliser et à le rendre plus facilement vérifiable et en sécurité. Les CV peuvent ainsi avoir toutes les données des employés (comme l'historique de travail, les références, les certifications, les résultats des tests et les détails personnels) cryptés à l'intérieur d'un portefeuille blockchain.

Vous serez le seul à pouvoir accéder à ce portefeuille, qui gardera vos données en sécurité. Au lieu de partager vos données sur des plateformes open source, vous pourrez les partager avec des personnes en qui vous avez confiance. Cela peut être un recruteur potentiel, un employeur ou un représentant d’une entreprise. Cela vous donne plus de contrôle sur vos données.

Avoir la possibilité de monnayer vos données peut complètement changer la structure du marché du recrutement. En outre, la plateforme permet les transactions en peer-to-peer pour que vous puissiez trouver du travail. Cela signifie que le coût de la transaction peut diminuer, ce qui sera un grand avantage pour les employeurs et les travailleurs.

Sans compter que la diminution des frais de transaction peut également profiter aux freelances travaillant via des plateformes numériques puisqu'ils détiennent désormais une part des plateformes de blockchain. Un autre cas d'utilisation concerne les salaires. Si l'on considère l'ensemble des travailleurs de ce secteur, tous ne sont pas payés de manière régulière, à la semaine ou à l'heure. Par exemple, certains freelances doivent attendre des mois avant d'être payés et doivent faire face à des retards de paiement.

En intégrant la technologie de la blockchain dans le système de rémunération, cela rend le processus de paiement plus rationalisé. Il peut le faire en ajoutant des éléments de vérification, de validation et de contrôle dans le processus, ce qui le rend finalement plus digne de confiance. Un exemple d'un tel système est une société appelée ChronoBank en Australie.

Cette société utilise la blockchain pour payer les ouvriers du bâtiment juste après qu’ils aient terminé leur journée de travail. C’est bien pour l’employeur, car elle peut valider le fait que la personne était effectivement présente et au travail.

C’est également une bonne chose pour les employés puisqu’ils sont certains d’être payés à la fin de la journée. Néanmoins, pour que cela se concrétise, vous devrez reconstruire entièrement les comptes fournisseurs, les finances et les processus, ce qui prendra beaucoup de temps.

Les Solutions de Blockchain pour les Recruteurs

Du point de vue de l’employeur, tout l’historique d’emploi d’un candidat sera sur la blockchain. Dès l’instant où une information va sur la blockchain, vous ne pouvez plus la modifier, ce qui permet aux recruteurs de retracer plus facilement l'historique d'emploi d'un demandeur d'emploi.

Le second point qu’une solution blockchain peut offrir est en lien avec le taux de déclin. Beaucoup d’employeurs ont du mal à faire face à des taux élevés de refus d'offres. Une des façons de gérer ce problème est grâce au modèle de validité de la blockchain. Puisque les employeurs auront désormais une large vue sur l’historique des chercheurs d’emploi, ils pourront voir combien d’offres ils ont décliné par le passé.

Avec la technologie de la blockchain, vous, en tant qu’employeur, pouvez vérifier les données du candidat en appuyant sur un simple bouton avant d’envoyer une offre. Cela permettra aux recruteurs d’économiser beaucoup de temps, puisqu’ils peuvent dire quels candidats sont plus ou moins enclins à décliner l’offre. Cela peut faire partie intégrante d'un processus de coût par ressource via la blockchain pour vérifier le candidat. Globalement, cela permet d’économiser des efforts, des coûts et du temps.

Le Futur de la Blockchain dans les RH

La technologie de la blockchain aide à automatiser les économies. C’est la solution parfaite lorsque vous essayez de coordonner les activités entre des entités concurrentes. Le grand défi du recrutement, c’est que l'actif le plus précieux des employeurs est le personnel et la main-d'œuvre en général. De ce fait, la compétition est rude entre les entreprises. Les employeurs ne veulent pas former des personnes qui partiront ensuite dans une autre entreprise, peut-être même chez l’un de leurs concurrents.

Avec l'essor de la technologie et les nouvelles exigences émergentes d'un ensemble de compétences différentes, le besoin de collaboration va considérablement augmenter à l'avenir. La technologie blockchain donne aux employeurs la possibilité de travailler ensemble et de gérer collectivement la confidentialité des informations individuelles. Cela permet de renforcer la sûreté et la sécurité au sein de la quantité massive de données.

Une fois que la technologie blockchain aura pleinement été intégrée dans le système des RH, les employeurs pourront établir des accords entre les entreprises avec plus d’efficacité. Dans le monde d’aujourd’hui, les systèmes de RH manquent cruellement d’efficacité et les gens profitent de ces déficiences. Les gens postulent dans beaucoup d’entreprises en même temps, ce qui oblige les sociétés à recruter à nouveau des travailleurs.

Pour Résumer

Les experts en blockchain prévoient que l’utilisation de la blockchain dans les RH intervienne dans de nombreux segments du processus de recrutement. Cela inclut:

  • La gestion des données
  • La vérification des données
  • L’audit et la conformité
  • La sécurité des données
  • La monétisation des données
  • La rationalisation du processus

Sachant que le futur sera complètement basé sur les données, leur sécurisation sera la priorité et la blockchain facilitera cet effort. Il n'y a pas de consignes officielles sur la blockchain pour les RH de la part de la sécurité intérieure, du département du travail ou de l'OFCCP, que ce soit pour le Canada ou la France.

Réflexions Finales

La technologie blockchain dans les RH en est à ses balbutiements. Toutefois, mieux vaut rester informé sur le sujet puisque la technologie de la blockchain est le futur. Cela figurera au programme de toutes les conférences sur les RH. Le monde des ressources humaines au Japon est déjà en train d’opérer une transition vers un modèle plus flexible.

Les employeurs accordent aux travailleurs une plus grande flexibilité d'emploi et encouragent les services basés sur le contrat et le freelance. C'est un signe de la façon dont l'espace de travail va se transformer et cela laisse entrevoir les possibilités d'une révolution blockchain dans le domaine des RH.

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique
French
French